La médiation scolaire c'est quoi ?

 

Selon les propos de J.P Bonafé Schmidt (fascicule Aroeven) et de Babeth Diaz et Brigitte Liatard Dulac (contre violence et mal être – Nathan Pédagogie 2002)

Définition : 

C'est un processus qui permet, lors d'un conflit, l'intervention de personnes extérieures et formées, pour dépasser le rapport de force et trouver une solution sans perdant ni gagnant. La médiation scolaire par les pairs est une médiation PAR, POUR, AVEC et ENTRE les jeunes.

En effet, si les adultes ne peuvent être mis en cause ni faire l'objet d'une médiation puisqu'ils n'ont pas le même statut ils sont indispensables dans la mise en œuvre et la régulation des espaces de médiation au sein d'un établissement.

Pourquoi la médiation ?

Les enjeux :

La médiation scolaire est apparue depuis une dizaine d'années en France, en raison de la crise des systèmes scolaires de régulation des conflits. Les établissements fonctionnent sur un modèle qui laisse peu ou pas de place à l'institutionnalisation des conflits. Ils sont souvent niés et appréhendés comme un dysfonctionnement, une déviance, rarement vécus de manière positive.

Pourtant, pour G. Simmel "le conflit est une forme de socialisation qui participe à la structuration de nos sociétés Le conflit contribue d'une certaines manière à la régulation sociale, à inventer de nouvelles normes et règles de vie en commun"

Choisir de former des élèves médiateurs, c'est instaurer la parole comme mode prioritaire de résolution des conflits. C'est tout simplement donner un espace à la parole au sein de l'établissement.

La médiation est un processus de gestion des conflits mais ne représente pas une mesure disciplinaire en soi. Elle n'est pas incompatible avec la sanction. La médiation vise à créer un nouvel espace de gestion des conflits.

Elle nécessite un accord, une adhésion minimum de l'ensemble des acteurs de la communauté scolaire.

La médiation scolaire se présente comme un processus éducatif et d'apprentissage sur la durée. C'est un changement de représentation à l'égard des modes de gestion des conflits.

Les points forts :

La médiation scolaire apaise le climat scolaire, responsabilise les élèves, permet d'améliorer les relations entre les élèves, et entre élèves et adultes, favorise de nouvelles solidarités au sein de l'établissement.

Elle permet de développer des compétences auprès des élèves : capacité d’écoute , esprit critique , communication , raisonnement , ...et en particulier les compétences 6 et 7 du socle commun

La mise en oeuvre :

Il est nécessaire de prévoir différents temps dans la mise en place de ce dispositif :

  • un temps de sensibilisation de la communauté éducative
  • la constitution d‘une équipe d’adultes
  • la formation de cette équipe
  • la formation des élèves médiateurs
  • la mise en place concrète et le suivi du dispositif

Conclusion :

La médiation est donc bien un projet à long terme, un espace qui vise la restauration de la citoyenneté pour remplacer la violence par les mots. C'est un processus éducatif à part entière qui doit faire partie d'une démarche inscrite au projet d'établissement et qui doit sensibiliser tous les acteurs du système éducatif.

C'est un projet ambitieux qui contribue à une vision non violente des relations humaines. C'est un véritable pari sur l'avenir.